Vendredi, c'est théologie

L'humour de Dieu

Il y a des jours où j'ai presque honte de me moquer des animaux et des croyants, d'autant que je n'ai absolument rien à leur reprocher. C'est pourquoi je tiens à présenter officiellement mes excuses les plus sincères à tous ceux qui posséderaient chez eux un serpent ou un bénédictin.

Bonne année, sinon.

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

3 commentaires

Un visiteur a dit :

je lui offrirais une sourie fourrée alors ^^

6 janv. 2012

Un visiteur (MrZ) a dit :

et moi une nouvelle tonsure.

6 janv. 2012

Un visiteur (Diogene) a dit :

Les bras m'en tombent, j'en reste boa !

7 janv. 2012

Poster un commentaire :